De Ligo à l’ArTémoin

 

Vivre à partir de l‘Originel Moi

Le jeu de l’image à l’image de la vie 

Ligo est un personnage sous forme d’Oiseau-Papillon, qui a pris naissance à travers une vision, trois ans après la réalisation de l’Originel Moi. En fait, ce n’est pas moi en tant Lisette Gauthier qui s’éveille cela n’existe pas. C’est la vie qui se déploie à elle-même et me confirme que nous sommes tous qu’une seule et même conscience.

En fait, la réalisation est la fin du rêve de la séparation, la fin de la pensée individuelle qui disparait afin de laisser place à la beauté du monde. Là, où nous réalisons qu’il n’a pas d’autre que l’intemporel, l’inconditionnel, l’impersonnel qu’on appelle Dieu ou la vie elle-même. Là, où nous réalisons qu’il n’y a ni commencement, ni fin, ni intérieur et extérieur.

Lorsque que Ligo a pris son envol à travers le dessin, je prenais l’envol de la conscience. Grâce à son image, Ligo me reconfirme ce que ma conscience avait réalisée à l’âge de douze ans, le monde n’est pas à l’extérieur mais dans la mémoire de l’esprit. Ligo est devenu l’emblème d’une création l’ArTémoin qui fait figure de transformation sur la perception comme le papillon qui sort de sa chenille afin de réaliser par soi-même son Être véritable.

Aussi magique que cela puisse paraître, je vous dirais que nous avons créée cet instant ensemble car lorsque j’écris ses mots et que vous lissez ses paroles, cette création se fait dans l’intemporalité de la conscience. Alors comment penser que la Conscience-Lumière ne parlera pas en votre faveur ?

Jouons le jeu de la Vie en vivant la réalité à partir de l’Originel Moi et observons-nous si cela cause un malaise car l’effet est magique. Nous sommes la conscience qui raconte l’histoire de son image selon sa ressemblance. Ainsi, nous rêvons que de soi car nous ne sommes que l’imagination de nous-même. Nous sommes la beauté du monde qui est absolument parfaite.

Baissons les armes de la résistance, de la séparation car nous sommes la Vie même, le paradis absolu dans toute sa splendeur et sa magnificence. Levons le voile cachant la lumière car tout est question de perception. Lorsque tu te reconnaitras en tant que le VivanTémoin, ta conscience réalisera que tu es autant le joueur que le jeu. Tu es le Soleil là, à tout jamais qui n’est nulle part ailleurs qu’ici.

Laisser un commentaire

Search
Categories
Vertical Menu