Historique

Lisette Gauthier

Née 1953 à Montréal, dans le quartier Centre-Sud, surnommé jadis le « Faubourg à Mélasse ». Aujourd’hui, elle habite la région de Salaberry de Valleyfield.

À peine âgée de dix ans que débute son questionnement sur la vie. Malgré tout ce qu’il lui arrivait comme mésaventure, elle admirait la lumière émise par le Soleil. Selon elle, la paix semblait être dans le cosmos plus que sur Terre. Le Soleil était devenu son seul confident jusqu’au jour où elle réalise son rêve de jeunesse quand la conscience de sa lumière s’éveille à elle-même et lui révèle son identité profonde.

En 1986, à 33 ans, soudainement, sans m’y attendre, la vie se déploie à elle-même, elle s’éveil à la conscience et rend réelle ce que Je suis et je demeure en Cela que j’appellerais le VivanTémoin; le Moi impersonnel. Ce que les sages appellent l’éveil impersonnel à la réalisation du Soi, est le moment où l’on reçoit clairement la compréhension sur la réalité.

Entrepreneure dans l’âme, un cri du cœur avait surgi subitement : « Qui suis-je réellement ? » …et elle lâche prise, sans s’attendre à aucune réponse. À partir de cette grande question existentielle, elle sort enfin de toute confusion sur la vie et passe de la personne à l’être.

Elle fait partie des enfants résilients qui deviennent créatifs et transforment leur blessure en œuvre d’art pour mettre une distance entre eux et leur traumatisme. Mais, rare de voir une œuvre qui passe du personnel à l’être impersonnel. L’ArTémoin reflète par sa culture de l’image le miroir de la perception, tout en ayant une conscience éveillée à sa réalité que tout ce qui est, est Soi. En 2019, elle crée la méditation le Nezen.

Rendre réelle la réalisation du Soi dans la perception et le ressenti, est le plus grand et le plus profond état de conscience que l’être humain puisse réaliser. Au fur et à mesure, elle se désidentifie de la personne qu’elle pensait être et permet la réhabilitation de l’ego. C’est ainsi que l’organisme corps-esprit sera dévoilé.

N’ayant eu aucun guide ou tradition afin d’expliquer ce qui m’arrivait à trente-trois ans. Ne sachant non plus comment y parvenir pour que d’autre en bénéficie, je passe trente-trois autres années à expérimenter une façon de le partager.

Il m’aurait été difficile pour moi de comprendre pourquoi les gens ont autant de difficulté à s’éveiller à leur réalité, si je n’avais pas passé à travers ce que j’appellerais le tunnel de l’innocence la roue de la souffrance. L’image que j’avais de moi était très affecté par des abus de pouvoir et qui me conditionnaient dans un état de survie.

Ligo et l’ArTémoin

En 1989, elle eut la vision d’un personnage sous forme d’oiseau qu’elle appellera Ligo. Elle a eu un grand coup de cœur quand il a teinté son monde d’une touche d’autodérision. Ce monde en image la propulse vers un sens plus profond sur le miroir de son monde. Elle suivi son envol et Ligo devient l’emblème de l’ArTémoin. Elle réalise un autre rêve à l’âge de douze ans que le monde n’est pas en dehors de son esprit mais dans son esprit. Pour elle, il n’y a que perception.

Artiste autodidacte, l’art naïf de Lisette Gauthier est un mélange de réalisme. Ligo représentera des thèmes universels surgissant comme une attention naturelle et spontanée qui arrive toute seule sans prévenir sur le couvert de ses émotions du moment.

Selon elle, la vie est une conspiration de la peur avec la paix ou entre enjeu, le jeu de la vie et de la mort et tout se passe au cœur de notre réelle identité qu’elle appellera le VivanTémoin. Pour elle, chaque vie est une histoire d’amour à raconter, un œuvre parmi la grande œuvre de la vie.

Mais faut-il s’identifier au personnage de l’histoire pour être heureux ou malheureux quand la fondation de ce que nous sommes est déjà blotti en Soi, la paix du silence et bonheur sans cause, l’être infiniment libre ?

Autres expériences

Entrepreneure de plusieurs commerces dont un club vidéo, une compagnie de laminage et une terre biologique où elle crée des ateliers pour jeune comme un jardin, boulangerie, transformation de légume, soin des animaux, art, dessins, massothérapie, méditation…

En 1989, elle est auteure, fondatrice et praticienne de l’ArTémoin et du personnage Ligo. L’ArTémoin Ligo est accrédité par l’ANN du Canada. Elle fait autant d’année en accompagnement pour les gens en fin de vie, en art peinture, dessin ainsi qu’en massothérapie professionnelle, en psychologie corporelle et en vision claire sur le champ d’énergie.

En 2000, conceptrice d’un calendrier et cartes souhaits sur le thème de l’amour avec le personnage Ligo.

Elle fait partie du répertoire des ressources culturelles de Salaberry de Valleyfield.

En 2012, elle publie un premier livre : L’envol de la Conscience ou Comment sortir de sa bande Dessinée. Pour se libérer du passé… et du futur.
En 2017, elle publie : Le Témoin intérieur. Développer un regard authentique sur Soi.
En juin 2019, fondatrice de la Méditation le Nezen. 

Partage

Aujourd’hui sous forme de rencontre et atelier, elle partage son témoignage sur la réalisation du Soi et son atelier l’ArTémoin Ligo ainsi que la méditation Nezen.

Présentement, elle est en processus d’écriture pour un troisième livre. Cette fois-ci, il sera sous l’apparence d’une légende « recueil » basée sur la fiction et les faits réels qui fait appel autant aux révélations merveilleuses de la vie qu’au pouvoir résilient d’un enfant transformant ses blessures en œuvre d’art. Il sera illustré des dessins Ligo et citations sur l’envol de la Conscience. Celles-ci sont soigneusement choisi à travers des passages de vie, les plus riches en inspirations.

Search

Categories

Vertical Menu