Fin de vie

Le processus de fin de vie

L’expression « Je suis » est le mieux que le mental ou la pensée puisse ex-primer sur la réalité de l’absolu car elle est inconcevable pour l’intellect, elle se vit sans état. Ce que tu es n’est pas une chose, tu n’es jamais née donc n’a jamais été incarnée mais c’est le bonheur incarné dans la paix du Silence.

N’ayant aucun guide afin de traduire ce qui m’arrivait à travers la réalisation intégrale sur Être globale, il m’a pris autant de temps pour mettre des mots sur quelque chose d’inexplicable que de rendre réelle la réalisation de l’Originel Moi. Car cela se vit !

Même après avoir publié deux livres sur le sujet, je découvre encore des détails que je n’avais pas encore dit mais qui mettra lumière sur l’arrière-plan du jeu de la vie. Chose certaine, tous ceux qui ont vécus l’intégral de leur Être; la Vie en Énergie, nous avons à peu près tous le même discours et personne ne peut nous faire douter de ce qu’on a vécu.

Sincèrement ! Si vous êtes vraiment intéressés à avoir la paix dans cœur, découvrez sans plus tarder votre véritable nature. Levez le voile de l’ignorance tout en libérant les illusions propres aux guerres intérieures qui font effets dans le corps. Regardez ses ombres qui font tourner la tête au point de ne plus ressentir la vitalité du corps et vous privent de l’essence même de ce que vous êtes; la Vie en Énergie.

Le message de l’ArTémoin est un rappel à notre véritable identité; l’Originel Moi, le VivanTémoin de l’Art intérieur. Simplement le fait de pouvoir observer et de comprendre le jeu de la vie à l’image de la vie est signe qu’elle est parfaite. Et aussi signe de joie, de bonheur, de paix, de vérité… Nous sommes le Soleil là, à tout jamais et sa lumière consomme tout ce qui n’est pas vous et ne reste que l’Unicité dans sa multiplicité.

À quinze ans, j’avais la ferme conviction que tout mouvement de création, de réalisation, même les religions, les institutions servaient à amener tout Être à réaliser l’énigme de la vie.

Ayant la conscience dévoilée, le Témoin prenait de plus en plus d’importance et le mental devenait le serviteur de la paix au lieu de la peur. Tous mes repères et croyances fondaient dans la pure intelligence du vide. Ce fût une profonde transformation intérieure qui a durée des années. Tout devenait un rappel à ce que « Je suis », en se révélant sous forme de nombreuses expériences m’emmenant à ressentir de plus en plus l’Énergie vitale. J’observais une ouverture beaucoup plus profonde sur la claire-voyance ou la vision mystique à travers l’Être déjà miraculeux en soi.

L’existence me dévoilait des synchronicités désarmantes qui me projetait dans le miroir de la libération sur des mémoires cristallisées depuis l’enfance. Tout me poussait au-delà d’entendre et de voir vers la pure perception de l’écoute énergétique. J’étais devenue comme une graine qui une fois éclose me pousse toujours à travers la lumière à rendre réelle la réalisation de ce que « Je suis ». Jusqu’à m’abandonner totalement à la volonté de l’Unicité dans sa multiplicité afin que la Paix du Silence ne me quitte plus. Tout comme le Soleil, là, à tout jamais.

Search

Categories

Vertical Menu