ArTémoin

ArTémoin

Chaque petite voix perdue se rejoue dans l’instant

Voyez-vous Ligo sur ce dessin, il tient dans une main, une boîte à casse-tête avec son image puis dans l’autre un morceau de puzzle ? Vous le savez, ce jeu consiste à rassembler tous les morceaux du puzzle mis de côté pour recomposer la même image réalisée sur la boîte. Pensez-vous qu’il a tous les morceaux en main pour réussir à le compléter ? C’est ce que pense la majorité d’entre nous quand on ouvre cette boîte à pandore ou quand on ne trouve pas la partie de l’image manquante.

Souvent, nous sommes ainsi face à nous-même, en se demandant si nous avons tous nos morceaux de casse-tête en soi pour réussir notre vie. Si on prenait conscience que l’être est déjà réaliser cela changerait le regard de bien des choses en nous. N’est-ce pas ?

Dessiner et écrire est l’expression du corps qui parle après nous pouvons nous sentir totalement libéré.

Écouter la sensation du corps pour pouvoir s’exprimer, fait partie aussi de la culture de l’ArTémoin. Le sens corporel est en relation direct avec le sens que l’on donne à sa vie du moment.

Nous pouvons  aussi utiliser le dictionnaire vierge de l’ArTémoin en cultivant toutes les formes d’images inimaginables, ou simplement par un dessin pour cibler un scénario conditionné par une peur ou une croyance… Il est comme un journal intime et porteur d’inconscience sur des symboliques, des croyances et même des réalisations.

Cette activité dans la détente, vous permettra de renouer une qualité d’attention avec des aspirations profondes, de mieux comprendre le sens de la vie que vous pensez vivre et de découvrir la personne que vous pensiez être. Le fait de reconnaître le décalage entre ce que je suis vraiment et l’image conditionnée en tant qu’être-humain, vous permettra de dissoudre les malaises du corps et du psychisme. Vous ne serez plus limité par l’encadrement d’une image mais connecter plutôt à une conscience éveillée illimité.

Laisser un commentaire

Search

Categories

Vertical Menu