Contact

Lisette Gauthier

https://www.facebook.com/lisette.gauthier

Références

Pour en savoir plus sur l’éveil impersonnel, je vous réfère à cette adresse: https://eveilimpersonnel.blogspot.com/2007/08/bienvenue-sur-ce-blog-consacre-leveil.html

Pour ceux tout comme moi ont vécu des traumatismes importants, je vous réfère à Boris Cyrulnik un psychiatre éminent.

Voici une de ses citations:

« Si on ne sait pas qui on est,
on est ravi qu’une dictature vous prenne en charge
»  

Boris Cyrulnik    

« Je fais partie de ceux qui pensent que l’on n’est pas obligé de raconter son secret sur la place publique pour aller mieux. On peut, que l’on soit adulte ou enfant, utiliser le para-dit en écrivant, en mettant en scène… On se libère de son secret sans pour autant le dire. Les enfants résilients deviennent de grands créatifs, et transforment leur blessure en œuvre d’art pour mettre une distance entre eux et leur traumatisme : ils sont souvent écrivains, comédiens. Certains se tournent vers les autres, et veulent s’engager socialement (œuvres humanitaires, éducateurs de rue, …), ou s’orientent vers de longues études (souvent en psychologie) : ce qu’ils veulent avant tout, c’est devenir l’auteur de leur destin. Ce sont des décideurs parce qu’ils n’ont rien décidé de leur enfance.» (Boris Cyrulnik).

http://lionel.mesnard.free.fr/le%20site/boris-cyrulnik.html

Résumés des vidéos de l’Université de Nantes  (année 2015) :

Vidéo I : « Dès le stade foetal apparaît une mémoire sans souvenirs que précèdent les traces de ce dont nous sommes issus. Ces traces de vie nous submergent ou nous manquent, nous enchantent ou nous hantent, nous subliment ou nous sidèrent lorsqu’elles sont liées à l’innommable, nous repèrent ou nous perdent, souvent nous trompent, toujours s’estompent. Différentes formes d’expression, l’art comme le récit, les rappellent à leur façon. Celui-ci peut se faire à bouche fermé, être partagé, il forme notre alentour comme il nous forme ou nous déforme. Qu’en faisons-nous, ancrent-elles nos douleurs ou sont-elles factrices possibles de résilience ? A l’occasion de l’hommage rendu à Germaine Tillion au Panthéon, mercredi 27 mai 2015, Boris Cyrulnik revient sur la vie de la résistante française pour développer la théorie de la résilience dans les situations extrêmes ». (Boris Cyrulnik).

Search

Categories

Vertical Menu